You are currently viewing Papier d’Arménie son histoire centenaire

Papier d’Arménie son histoire centenaire

Ce que j’aime voyager et découvrir, sûrement si j’avais vécu à la fin du 19ème siècle j’aurais réussi à faire venir un voyageur comme August Ponsot partant vers des contrées lointaines pour me prendre comme assistant. Et j’aurais alors été peut-être témoin de l’entrée en Europe à son retour du Papier d’Arménie en 1885.

Le Papier d’Arménie ne s’écrit pas : il se brûle. C’est un papier aux fibres spéciales et fabriqué de manière écologique mais à utiliser comme base pour l’absorption d’un mélange secret de benjoin et d’arômes. Il est allumé comme s’il s’agissait d’un bâton d’encens et ses arômes et ses propriétés inondent l’atmosphère d’une pièce.


Il était légendaire en son temps pour ses propriétés purifiantes et assainissantes dans les hôpitaux et les chambres de malades. Il est actuellement idéal dans des environnements fermés avec de l’humidité ou des bureaux où il y a des fumeurs. Non seulement il parfume en dégageant son arôme mais il absorbe également les mauvaises odeurs.

Une entrée réussie en Europe à la fin du XIXe siècle

Dès l’arrivée du voyageur August Ponsot, il contacte son partenaire pharmaceutique Henri Rivier à Paris. Ils se sont mis au travail et en seulement quatre ans, il est entré dans toutes les maisons européennes par la grande porte après sa présentation à l’Exposition Universelle de Paris en 1889. Il n’y a pas que la grande Tour Eiffel qui est devenue célèbre. En France, ce papier imprégné de résine de Benjoin est bien connu.

La résine ambrée de Benjoin

Le benjoin est extrait d’un arbre qui pousse au Laos, le styrax. C’est une résine balsamique qui était autrefois utilisée comme antiseptique, désinfectant, cicatrisant et expectorant. L’activation de Benjuí a favorisé les asthmatiques, les patients souffrant de toux ou d’angine de poitrine, elle a même des propriétés digestives.

Une incision est pratiquée dans l’écorce du styrax lorsqu’il atteint 15 centimètres de diamètre et il faut attendre jusqu’à six mois pour que la résine suinte de l’arbre. En parfumerie, il est utilisé comme fixateur naturel : Guerlain l’utilise dans Shalimar. Il a un arôme sucré caractéristique, vanillé et balsamique. Seuls un à trois kilos de benjoin brut sont obtenus par an et par arbre.

Toutes les propriétés de Benjoin que j’ai énumérées auparavant proviennent de l’acide benzoïque à 25% qu’il contient.

Le geste d'allumer une bande de Papier d'Arménie

Ceux d’entre vous qui aiment allumer de l’encens ou brûler des huiles parfumées vont adorer ces bandes de papier parfumé. Une feuille de papier est retirée du livret et pliée en accordéon ou en éventail. Avec une allumette, la pointe du papier plié est allumée au-dessus d’un récipient résistant à la chaleur et il s’éteint immédiatement.

Le papier brûlera petit à petit et libérera son arôme et ses propriétés dans l’environnement, restant dans l’air pendant de nombreuses heures.

Comment est fabriqué le papier d'Arménie

Ils choisissent ce papier exclusif fabriqué à la main pour qu’il ait de grandes propriétés absorbantes. Ils l’imbibent de Benjoin et de la sélection secrète d’arômes pour le laisser sécher. Le processus se termine au bout de six mois lorsqu’il est prêt à être vendu.

Le secret pour que le papier brûle lentement et ne produise pas de flamme est le bain de solution saline qu’on lui donne. Les feuilles sont laissées sécher à l’air libre sur des cordes à linge. Pendant ce temps, dans un couple de cuves indépendantes, les essences des autres parfums de la formule secrète et du Benjoin sont mélangées dans de l’alcool à 90º. Au bout de trois mois, le papier est plongé dans le mélange des deux cuves.

Ce n’est pas fini : le processus continue et, une fois le papier égoutté, ils sont placés à la main dans un four sur un système de tiges qui les maintiennent séparés pendant 10 minutes : ils sont enfin secs et prêts à assembler les fameux petits livres. Percer, couper, presser.

Maintenant que vous pouvez regarder ces bandes de papier craft avec le respect et l’admiration qu’elles méritent.

Laisser un commentaire